Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 15:46

Le-25-avril-1974.jpg

C'était il y a 38 ans déjà...

 

Parce que les peuples en Europe sont en train d'oublier qu'il n'est pas bon de vivre sous une dictature ( le chômage, la crise et la récession rendent l'extrême droite et de ses solutions radicales profondément séduisante pour les esprits faibles ), j'ai envie de parler d'un temps que je n'ai pas connu mais que l'on m'a raconté...

 

Il y a 38 ans, le Portugal ( tout comme sa voisine l'Espagne ) vivait sous un régime autoritaire, conservateur et catholique ( O Estado Novo - L'Etat Nouveau ) dont la figure emblématique était ( António de Oliveira ) Salazar, un professeur en économie dont la vie de célibataire austère était entièrement consacrée au travail.

25 avril 1974 - 14

Le pays était dirigé avec l'appui des riches propriétaires, des industriels, des banquiers et de l'Église.

 

La PIDE ( Police Internationale et de Défense de l'État ) chassait, emprisonnait, torturait et tuait les opposants ( tous ceux qui osaient s'indigner des conditions de vie déplorables de la population ) avec l'aide des " Bufos ", des informateurs cachés au sein de la population.

 

En 1961, le Portugal entre dans une période de récession et lutte contre l'indépendance de ses colonies. Des milliers de jeunes soldats sont envoyés en Afrique, des millions de personnes quittent le pays.

 

Victime d'un accident vasculaire cérébral, en 1968, Salazar perd le pouvoir au profit de Marcelo Caetano qui continue la même politique jusqu'en 1974...

 

Chronologie d'une démocratie annoncée... 

 

Le 24 avril 1974

 

A 22 h : Le MFA ( le groupe de commandement du Mouvement des Forces Armées ) est réuni à l'intérieur de la caserne du régiment du génie n°1 à Pontinha ( Lisbonne ). 

 

A 22h55 : la chanson de Paulo de Carvalho " E depois do amor " ( et après l'amour ) qui vient de représenter le Portugal à l'Eurovision est diffusée à la radio. C'est le signal choisi par le Capitaine Otelo Saraiva pour annoncer aux troupes de la capitale et de ses alentours l'imminence d'une action contre le régime...

 


Le 25 avril 1974

 

A 00h20 : retentit la chanson censurée de José Afonso " Grândola Vila Morena " à la radio Renascença. L'opération est lancée...

 

 

Grândola, vila morena
Terra da fraternidade
O povo é quem mais ordena
Dentro de ti, ó cidade
Dentro de ti, ó cidade
O povo é quem mais ordena
Terra da fraternidade
Grândola, vila morena
Em cada esquina um amigo
Em cada rosto igualdade
Grândola, vila morena
Terra da fraternidade
Terra da fraternidade
Grândola, vila morena
Em cada rosto igualdade
O povo é quem mais ordena
À sombra duma azinheira
Que já não sabia a idade
Jurei ter por companheira
Grândola a tua vontade
Grândola a tua vontade
Jurei ter por companheira
À sombra duma azinheira
Que já não sabia a idade
Grândola, ville brune
Terre de fraternité
Seul le peuple ordonne
En ton sein, ô cité
En ton sein, ô cité
Seul le peuple ordonne
Terre de fraternité
Grândola, ville brune
À chaque coin un ami
Sur chaque visage, l’égalité
Grândola, ville brune
Terre de fraternité
Terre de fraternité
Grândola, ville brune
Sur chaque visage, l’égalité
Seul le peuple ordonne
A l’ombre d’un chêne vert
Dont je ne connaissais plus l'âge
J’ai juré d’avoir pour compagne
Grândola, ta volonté
Grândola, ta volonté
J’ai juré de l'avoir pour compagne
A l’ombre d’un chêne vert
Dont je ne connaissais plus l'âge


A 04h20 : Le MFA transmet son premier communiqué sur les ondes de la station Rádio Club Português. On demande à la population de rester à la maison et de garder son calme. On invite les médecins à rejoindre les hôpitaux pour une collaboration qui, on l'espère, ne sera pas nécessaire.

 

« Ici le poste de commandement du Mouvement des Forces Armées. Les forces armées portugaises demandent à tous les habitants de Lisbonne de rentrer chez eux et d’y rester avec le maximum de calme. Nous espérons sincèrement que la gravité des heures que nous vivons ne sera pas tristement marqué par un accident. C’est pourquoi nous en appelons au bon sens des commandements des forces militarisées, afin d’éviter la moindre confrontation avec les Forces Armées. Une telle confrontation, outre le fait qu’elle soit inutile, ne pourra que conduire à de sérieux préjudices individuels qui endeuilleraient et créeraient des divisions entre les Portugais, ce qu’il faut éviter à tout prix. Nonobstant la préoccupation qui est la nôtre de ne faire couler le sang d’aucun Portugais, nous en appelons à l’esprit civique et professionnel du corps médical, espérant qu’il se dirigera vers les hôpitaux afin d’apporter son éventuelle collaboration, que nous souhaitons, sincèrement, inutile. »

 

A 06h00 : Arrivant de Santarém ( dans le nord du pays ), le Capitaine Fernando José Salgueiro Maia ( nom de code : Charlie Oito ) à la tête d'un régiment occupe la place du Commerce ( ou Terreiro do Paço ), siège de plusieurs ministères. Il contacte Tigre ( Otelo Saraiva ) pour lui annoncer que Bruxelles et Vienne ( la Banque du Portugal et de la Rádio Marconi ) sont sous contrôle. 

Fernando-Jose-Salgueiro-Maia---25-avril-1974---Revolution.jpg

 

Il intervient à Ajuda ( un quartier de Lisbonne ) où un mouchoir blanc à la main il tente de parler à un officier qui est venu défendre ce qu'il reste du régime avec des blindés ( photo en bas et à droite ). Le Brigadier Rodrigo Junqueira dos Reis donne l'ordre de tirer sur lui mais ses troupes lui désobéissent et se rallient au mouvement de libération.

 

Plus tard, il encercle la caserne de la Garde Nationale Républicaine ( GNR ) où s'est réfugié le chef du Conseil Marcelo Caetano.

 

Il le force à se rendre et à l'accompagne à l'aéroport afin qu'il prenne l'exil...

 

Dans la journée le Président Américo Tomás est destitué et l'Assemblée Nationale ainsi que le Conseil d'Etat sont dissous... Le pouvoir est maintenant aux mains de la JSN ( la Junte de Salut National ). La démocratie est en marche !

25-avril-1974---5.jpg

25-avril-1974---12.jpg

25-avril-1974---18.jpg

25-avril-1974---6.jpg

25-avril-1974---9.jpg

25-avril-1974---17.jpg

25-avril-1974---11.jpg

25 avril 1974 - 4

25-avril-1974---7.jpg

25-avril-1974---16.jpg

 

Je vous recommande l'excellent film Capitaines d'avril ( présenté au festival de Cannes en 2000 ) de l'actrice-chanteuse-réalisatrice Maria de Medeiros ( la fille au visage de petite chatte du film Pulp Fiction )... Il raconte les évènements des 24 et 25 avril 1974 avec comme toile de fond une histoire d'amour brisée.

Capitaine-d-avril---film-sur-la-Revolution-des-Oeillets---.jpg

 

La Bande Annonce du film...

 

 

"As brumas do futuro " ( les brumes du futur ), une chanson tirée de la Bande Originale du film et chantée par Teresa Salgueiro du groupe Madredeus.

 

Pour la petite histoire :

pourquoi appelle-t-on le 25 avril 1974 la révolution des Oeillets ?

25-avril-1974---La-Revolution-des-Oeillets.jpg

 

Le 25 avril 1974 au matin Celeste est chargée de distribuer des oeillets aux passantes par le gérant du restaurant " Os franjinhas ". Il s'agit de fêter le premier anniversaire de l'ouverture de ce commerce. Elle les donnera finalement aux militaires qui les mettront au bout de leurs fusils.

 

Quelques précisions...

 

Il y aura six morts ce jour-là car la PIDE ouvrira le feu sur la population depuis son siège.

 

J'aimerais terminer en rendant hommage, tout comme Maria de Medeiros dans son film, au Capitaine Maia qui est le vrai héros de cette révolution.

 

Il était prêt à donner sa vie pour mettre fin à la dictature et pourtant n'en a retiré aucune gloire. Il a tenu à revenir à une vie de parfait anonyme à la fin de ces évènements. 

 

Il est mort à l'âge de 47 ans des suites d'un cancer...

Fernando-Jose-Salgueiro-Maia.jpg

 

Les braves sont parfois modestes...

 

L'année suivante, en 1975, Francisco Franco mourait et l'Espagne prenait, elle aussi, le chemin de la liberté...

 

Une petite phrase à méditer : nous vivons en démocratie, il ne faut pas mettre en péril cette chance en votant pour les ennemis de la liberté ! 

25-de-abril-1974-sempre.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Je veins de voir le film capitaines d'avril et je suis époustouflée de voir ce que le peuple peut faire lorsqu'il en a la volonté! Oui la majorité des gens veulent vivent en paix et dans la fraternité et il faut parfois lmposer cette vision de l'humanité par la force. Ce qui est remarquable est que les révolutionnaires ont réussi à ne pas faire couler une goutte de sang, seule garantie à mon avis d'un effet durable parceque juste...A méditer pour les jeunes générations
Répondre
D

Oh la la! Ton article est si intéressant et riche! Je connais peu l'histoire du Portugal, dommage car j'adore l'Histoire en général!


Tu as raison Mia! Faisons très attention à conserver notre démocratie!


Vive la liberté!


Bonne soirée!


Bisous
Répondre
M


Oui, il faut surveiller  la démocratie comme l'huile sur le feu ! C'est tellement important ! 


Bisous ! ;-)



S

Je trouve ce post très émouvant !
Répondre
M


Ah mince, c'est un doublon ! Hé hé ! ;-)



S

Je trouve ce post très émouvant !
Répondre
M


Merci Stéphanie... Ces mots me touchent ! ;-)



A

oui, il n'est pas bon de vivre sous une dictature! voter "extrême droite" pas dépit ou pour montrer son mécontentement est une aberration pour moi mais ceci est une autre histoire!
Répondre
M


Se faire tuer juste par ce qu'on ose parler, c'est terrible ! Je suis d'accord avec toi : il ne faut surtout pas voter pour l'extrême droite ! J'ai l'impression que les gens sont parfois très
inconscients ! ;-(



Petite Intro Au Sujet...

  • : Mia in TERRA LATINA, blog mode, beauté, humour, loisirs, enfants,...
  • : Bienvenu(e) in Terra Latina ! Le blog Mode & Co d'une ibérique un brin shophysteric...
  • Contact

M'enfin, T'es Qui Toi ?

  • Mia Terra Latina
  • Je suis une ibéroch'ti ( c'est quoi cette bestiole ? ) qui vit maintenant à Rouen. Je parle mode et compagnie sur mon blog. Un maître mot ? L'humour !!! Une envie ? Me faire des tas d'ami(e)s !!! Bienvenu(e) sur le blog d'une fashionlatinista !!!
  • Je suis une ibéroch'ti ( c'est quoi cette bestiole ? ) qui vit maintenant à Rouen. Je parle mode et compagnie sur mon blog. Un maître mot ? L'humour !!! Une envie ? Me faire des tas d'ami(e)s !!! Bienvenu(e) sur le blog d'une fashionlatinista !!!

Suivez mon blog sur...


flux rss

facebook.jpgtwitter-copie-1.jpg 

 hellocotonblog-lovin-copie-1.jpg

Looking For...

Votez pour moi !

Articles En Conserves...

BE-MY-FAAAAN------02.jpg

Rubriques en vrac...

Modes-et-tendances--png

Dans-mon-dressing---achats----.png

Mon-lookbook.png

Wish-list-et-desirs-modesques--.png

Culture-mode.png

Accessoires-et-autres-breloques--png

customisations.png

Vide-Dressing.png

Pour-jouer-la-belle-et-non-la-bete---beaute----png

Vacances--tourisme-et-traditions-.png

Les-petites-balades-du-dimanche--png

C-est-pour-rire---petits-delires------.png

Petites-histoires-extraordinaires-et-amusantes--png

A-vous-de-jouer-Jeux-Concours.png

Petites-gourmandises----.png

Petits-restos-and-co--png

Sur-le-grand-ou-petit-ecran--png

Music.png

Le-modne-des-Grrims---enfants--.png

Coups-de-gueule-et-autres-facheries--png

Mes-petites-emotions-a-moi--.png

Voeux--.png

J-ai-le-melon--.png

Un-peu-de-culture-ou-de-confiture.png

Des-pates-et-des-croutes---tableaux-et-dessins--.png

Read my blog in bad english...

  read-my-blog-in-bad-english02.jpg

Cliquez pour les nourrir !!!